Une partie de l’équipe de Puntes s’est rendue à Dusseldorf pour visiter la Drupa 2016, le salon mondial de référence des métiers des arts graphiques et industriels de l’imprimerie. 17 pavillons remplis d’innovations techniques et un public bel et bien présent, venu du monde entier pour y assister.
Il n’est pas possible de tout voir en 3 jours, nous avons donc du cibler nos visites et se concentrer sur les derniers développements de la flexographie, les applications de gestion des flux et les outils de contrôle des couleurs.
La flexo a réalisé de grand progrès ces dernières années et continu de progresser pour atteindre une qualité d’impression qui rivalise avec l’offset et l’hélio.
Comexi présentait sur son stand son concept de l’industrie 4.0, avec des robots complémentaires à l’imprimeuse qui gèrent les changements de manchons et de céramiques de manière automatique obtenant des changements rapides et sécurisés.
Avec les mêmes objectifs de sécurité pour l’opérateur et de diminution des temps de changement, Bobst présentait ses nouveautés en services de maintenance et d’aide en ligne. Tout comme pour Label expo, ils exposaient, entre autres, la flexo digital M6, une imprimeuse petite laize configurée en heptachromie augmentant ainsi le gamut des couleurs et pouvant réaliser des changements de clichés pour le prochain décor alors que la machine est en train d’imprimer, adieu les temps morts.
Avec son modèle Miraflex CL10 et ses différents modules intégrés Windmöller & Holscher exposait le haut niveau d’efficacité et la maniabilité simple et intuitive de sa nouvelle génération de machine.
Nous nous sommes rapprochés aussi du stand de Soma où nous avons vus son nouveau modèle Optima pour moyenne laize exposant les différents avantages de leurs machines comme le système d’élimination des vibrations par exemple.

Esko, X-rite et Pantone se trouvent désormais sur le même stand ce qui permet une synergie de groupe au niveau des technologies de communication, formulation, mesures et gestion des couleurs. Nous avons réalisé avec eux une démonstration des dernières nouveautés et avons découvert leur derniere ligne : laser, insoleuse et table de coupe dirigées fondamentalement à l’automatisation et la stabilité de notre process de production.

En plus de visiter le salon, nous nous sommes également rendus à la remise des prix Diamand organisé par FTA Europe, l’association Européenne de la flexographie. Les gagnants Gold de chaque association nationale se retrouvaient de nouveau en compétition au niveau Européen pour obtenir la récompense suprême dans chacune des catégories. Un des modèles pour lequel nous avons réalisé la pré-presse et imprimé par notre client Belge qui avait déjà remporté le prix Gold avec son association Nationale a remporté la seconde place dans sa catégorie en impression sur film-laize moyenne. C’était pour nous la reconnaissance d’un travail collectif et nous en profitons également pour féliciter à tous les nominés pour le haut niveau de qualité dont ils ont su faire preuve.
Tout ceci nous confirme que la flexo se porte bien, et prouve qu’elle reste une alternative de choix pour la réalisation des emballages.